Le football, sport de prédilection et fil rouge de la politique d’Orbán.

En 1989, suite à la chute du communisme en Europe, la Hongrie se concilie avec la démocratie. Miné par une crise économique et politique dans les années qui suivent, le gouvernement hongrois est alors repris par le Fidesz, parti politique de droite, voire d’extrême droite, en 2010. A sa tête, Viktor Orbán déjà premier ministre de 1998 à 2002, est donc réélu. Présentant la crise … Continuer de lire Le football, sport de prédilection et fil rouge de la politique d’Orbán.