Que devient Wigan ?

Le onze mai 2013, Wigan Athletic remportait la FA Cup au dépend du Manchester City de Roberto Mancini. Quatre jours plus tard, les « Latics » allaient lourdement s’incliner à l’Emirates 4-1, synonyme de relégation en deuxième division anglaise. Huit ans plus tard, Wigan n’a toujours pas connu de promotion ; pire, une nouvelle descente, en D3.

Wigan remporte la finale de la FA Cup au dépend de Manchester City
au Wembley Stadium de Londres le 11 mai 2013. Crédit photo: AP Photo/Jon Super

Douze, ce fut le nombre de points retirés à Wigan suite à son dépôt de bilan. Ainsi, ils sont passés de la 13ème à la 23ème place (avant-dernier). Après avoir fait appel, le club a dû baisser pavillon. La sanction tombée le 4 août par décision de la Ligue anglaise a été confirmé.

Un étrange changement de propriétaire.

Derrière ce problème financier se cache un curieux passage de témoin aux commandes du club. Jusqu’à la fin du mois de mai, l’entreprise International Entertainment Corporation (IEC), cotée en bourse hongkongaise et détenue par Stanley Choi (joueur professionnel de poker), était le principal actionnaire de Wigan. Le contrôle du club est ensuite tombé entre les mains d’une autre société de Hong Kong, New Fund Leaders (NFL), non cotée et créée seulement quatre mois plus tôt…

« Quatre semaines [pour changer de propriétaire] c’est un record qui durera un certain temps »- Gerald Krasner, dans l’administration de Wigan Athletic depuis juillet 2020

Stanley Choi était l’actionnaire majoritaire de NFL au moment de l’annonce de la vente. Quand cette dernière fût définitivement entérinée, Au Yeung Wai Kay possédait 74% des parts de cette même société non cotée. Cela révèle une certaine opacité. Cette manœuvre obscure ne cacherait-elle pas un intérêt particulier pour l’un des deux hommes d’affaires ? Il n’en aura pas fallu davantage pour qu’apparaissent les premières rumeurs de malversations.

Stanley Choi, propriétaire de Wigan d’octobre 2018 à juin 2020.
Crédit photo : Wigan Today

Rumeurs qui se sont intensifiées début juillet avec une vidéo de Rick Parry – président de la Ligue de football anglaise, l’EFL- filmée par un supporter de Wigan. Alors qu’il rentrait chez lui, ce fan l’interpelle. Ils parlent essentiellement des événements des dernières 24 à 48 heures, comment l’EFL pourrait aider le club ? Quelle sera sa destinée ? Le supporter a ensuite posté un extrait de leur entretien sur Twitter. L’ancien directeur général de Liverpool y évoque un pari fait aux Philippines sur la descente des « Latics » en D3 par l’ancien propriétaire du club. David Curtis, qui a affirmé avoir filmé la vidéo, a déclaré à BBC Sport que « le football n’est rien sans les fans et lorsque les fans veulent des réponses aux questions, il faut y répondre, et j’ai eu le pouvoir de les poser. » Suite à cette découverte, il a affiché sa volonté de sauver le club : « J’espère que Wigan Athletic fera appel de la déduction de points et que l’EFL acceptera l’appel. »

Rick Parry, président de la Ligue de football anglaise (l’EFL) a révélé à un supporter de Wigan que Au Yeung Wai Kay, alors nouvellement propriétaire du club avait fait un pari aux Philippines sur la descente des « Latics » en D3.
Crédit photo: REX FEATURES

Le 8 juillet, les « Latics » ont décidé de répondre au souhait de David Curtis. Tout en se dédouanant, Au Yeung Wai Kay prétend que la crise économique, conséquence du Covid-19, serait la seule responsable du dépôt de bilan. Elle aurait « sapé notre capacité à financer le club et nous avons pris la décision difficile de déposer le bilan pour assurer sa survie. […] Nous avons acheté Wigan Athletic avec les meilleures intentions. Créer une équipe qui ferait remonter le club en Premier League. », a indiqué le désormais « ex-propriétaire » chinois dans un communiqué. L’EFL a répondu. Bien que prête à les aider à sortir la tête de l’eau, elle n’est pas du même avis : « « S’il est clair que la Covid-19 a sans aucun doute présenté des défis financiers importants vis-à-vis du monde professionnel, des preuves de la source et de la suffisance des fonds nécessaires à investir ou à mettre à la disposition du club ont été fournies dans le cadre du récent changement de contrôle […] Nous devons continuer de lutter face aux modèles économiques non durables. »

Au Yeung Wai Kay, président de Wigan un peu plus d’une semaine avant de déposer le bilan.
Crédit photo: Harry Robinson@RobboHarry (twitter)


Gerald Krasner, qui a intégré l’administration de Wigan Athletic en juillet 2020, a de l’expérience au niveau du leadership. Il a pris la présidence de Leeds United en 2004. Le club du Yorkshire était alors dans une situation financière désastreuse. Il a été très surpris du délai extrêmement court pour passer d’un propriétaire à un autre. « Chaque administration dans laquelle j’ai été impliqué avait ses particularités », a-t-il déclaré. « Mais c’est une première. Quatre semaines, c’est un record qui durera un certain temps. »

Environ un mois plus tard l’appel sera donc finalement rejeté puisque l’EFL se dit « consciente que ses règlements doivent être appliqués de manière cohérente et égale à tous les clubs membres quelles que soient les circonstances. »

Une campagne de « crowdfunding » pour sauver le club.

Le Wigan Athletic a donc décidé de faire appel aux supporters face à ses difficultés financières. Le 25 août, une campagne de « crowdfunding » a été lancée. Son ambitieux objectif ? Récolter 500.000 livres avant le 31 août, la reprise du club par de nouveaux propriétaires étant loin d’être actée d’ici à la prochaine saison. Un grand élan de solidarité s’est alors propagé. De nombreux joueurs du club ont donné. Ceux qui y ont été formés sont tout aussi reconnaissants. Parmi eux, nous pouvons citer Reece James, défenseur droit de Chelsea passé par Wigan pendant la saison 2018-2019. Ce dernier a aussi partagé sur son compte Instagram de 670.000 abonnés un message demandant à sa communauté d’aider à sauver les « Latics ». Le club a annoncé le 30 août que l’objectif était atteint. 750,000 livres sont maintenant espérés.

Le club à l’air sur la bonne voie, d’autant plus qu’Au Yeung Wai Kai a renoncé mi-août une dette de trente-six millions de livres que le club lui devait. Après avoir provoqué une crise au sein de ce dernier, est-ce une manière pour lui de faire amende honorable ? Pourtant, sa gestion calamiteuse n’était pas prévisible dès le départ. En effet, au sein du club, on disait de lui qu’il avait de l’expérience dans le domaine des opérations commerciales. Et pour cause : s’il a travaillé dans la gestion de matières premières, dans des investissements immobiliers en Asie, il a surtout été à la tête d’une équipe de football amateure pendant plus de 15 ans ! D’aucuns pouvaient donc penser qu’il avait les épaules pour ce poste.

Et aujourd’hui ?

Sportivement, rien ne s’est arrangé. Avec deux victoires, un nul, huit défaites Wigan est dernier de League One. Pire, le Chorley FC, en cinquième division est venu enfoncer les « latics » le neuf novembre en s’imposant à l’extérieur 3-2 après prolongations.

Malgré cette difficile période de transition, Wigan peut compter sur un vaste soutien populaire qui a permis de récolter £672,102 à ce jour. L’objectif est « d’augmenter nos chances de représenter les supporters au conseil d’administration de notre club et renforcer la voix de nos supporters alors que nous travaillons pour sauver notre club», est écrit sur leur page « Crowdfunder ». Avoir plus de poids et ne pas dépendre d’un seul homme, détenteur de l’écrasante majorité du capital est désormais leur mantra. D’ailleurs, aucun propriétaire n’a repris les « latics » pour le moment. Espérons que le prochain soit le bon !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.