Moi, Philousport.

Titre : Moi, Philousports: La biographie inédite de @Philousports, le Zidane du GIF
Auteur : Philousport
Edition : Hachette Pratique
Prix : 15,95€

Pour ceux qui suivent Philou sur Twitter, c’est un sourire, des casquettes et beaucoup d’humour.
C’est aussi beaucoup de zones d’ombres. La curiosité perverse et malsaine provoque chez l’humain cette inéluctable envie de savoir, le pourquoi du comment. De tout connaitre les problèmes, les emmerdent des autres.

Peut être est-ce ce qui a poussé certain a acheter ce livre. C’est pourquoi les biographies se vendent comme des petits pains. Découvrir la vie privée de personnages publics, c’est si plaisant.

Un livre intime.

Je n’ai aucune idée du format idéal de la biographie. Cependant le découpage en thèmes différents, s’entremêlant, est une approche plutôt agréable. Pas de place pour l’ennuie !

L’ouvrage se lit extrêmement facilement. Il est très fluide. Ouvrez le n’importe où, le temps passera vite !

On y découvre une version intime de Philou, vraiment touchante. Comme une petite visite de sa vie personnelle. Cette vie qui suit son cours, derrière Twitter.

Ainsi Philou alterne entre son enfance et sa vie depuis son arrivée sur Twitter en 2011. Chaque chapitre est identifié par des hashtags. Le hashtag, un symbole si représentatif des réseaux sociaux, et particulièrement de Twitter, royaume de @Philousport !

Le lecteur apprend à le connaître, découvre ses passions, ses rencontres, son parcours et sa découverte du football. Au fil des pages, on peut ressentir cette impression de vivre l’histoire au même rythme que Philou vit sa vie.

Un homme touchant.

Philou offre cette image bienveillante au premier regard, a chacun de ses tweets. Un homme avec le cœur sur la main. On apprend qu’il s’engage dans de nobles causes, en faveur d’associations : les enfants, le handicap. Des causes auxquelles il identifie. C’est le premier à répondre aux sollicitations. Toujours prêts a s’engager, a aider les autres, à vouloir faire plaisir

Évoque ses premiers « pas » et son histoire, toujours avec second degré.

Pourtant son histoire est bouleversante, et pourrait nous arracher une larme. C’est sans compter sur la bonhommie du principal protagoniste, et sa volonté de nous faire garder le sourire.

L’humour comme philosophie, comme philousophie pour reprendre ses mots.

Tourner la dernière page, c’est relativiser sur son existence. Je vous souhaite donc une agréable lecture !

Je relis mon article. Check.

Je relis les fautes. Check

Je le publie. Check.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s