Enfin libre !, Tony Chapron.

Titre : Enfin Libre !

Auteur : Tony Chapron

Edition : Arthaud

Prix : 19€

Tony Chapron a vu sa saison écourtée après la polémique liée au match Nantes-Paris lors de la fin de saison 2017/2018. Alors qu’un joueur le percute, l’arbitre réalise un tacle-réflexe sur le canari Diego Carlos.

Novembre 2018, le foot français apprend la sortie du livre Enfin Libre de Tony Chapron. Retrace-t-il cette fameuse soirée ? Règle-t-il ses comptes ?

Nous aurions pu nous à attendre à une longue plainte, un apitoyement après le taulé médiatique provoqué par son tacle. Une ridicule plaidoirie nous expliquant qu’il est innocent et que nous somme des monstres. Après tout la victimisation est une pratique courante dans l’unviers sportif.

Nous aurions pu aussi nous attendre à une énième biographie de star, en quête de fortune, nous racontant son ennuyeuse carrière. Pourtant il n’en est rien.

Tony Chapron nous offre un tout autre regard sur les arcanes du monde arbitral. Loin de l’étiquette de l’ennemi public numéro un, « l’homme à abattre » si souvent collée sur la tunique de l’homme en noir,

Loin aussi de l’arbitre corrompu, sempiternelle analogie du supporter (pour rappel, supporter= mauvaise foi, l’arbitre est mauvais car il a sanctionné votre équipe)

Au contraire, Tony Chapron se révèle être une figure amicale, attachante, et déconstruit les clichés et les critiques qui pèsent au dessus de leur tête. Il prouve que nous avons tous un point commun. Nous sommes amoureux de ce sport, c’est une passion qui nous unit : « C’est l’Université du football, cette grande « religion » planétaire qui partout dechaine les passions« .

Il nous raconte son parcours, celui des arbitres, entre liesse et désillusion. Enfin Libre est une critique mesurée, envers collègues, institutions, médias. Pas d’excès, ni d’attaques inutiles.

Dans son ouvrage, Tony Chapron illustre à la perfection la difficulté de l’arbitrage. Chaque année ont lieu des stage au niveau national, ou international, stages où est réunie la crème de la crème de l’arbitrage mondial. Des images de situations de jeu sont diffusées sur des tablettes, et chaque arbitre doit donner son opinion sur la situation en votant. Comme le souligne monsieur Chapron, les décisions devraient être unanimes. Pourtant, c’est tout le contraire : « il n’y a quasiment jamais de concensus sur une décision un tant soit peu complexes ». Certaines fois, les résultats sont proches du 50-50. Ainsi c’est « la preuve que le jugement humain est toujours une affaire de ressenti et par essence imparfait« .

Mais les supporters du dimanche, bien enfoncés dans leur canapé, sont-ils prêt à l’accepter ? Pas sûr.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s