#1 Coulisse : Rencontre avec Monsieur Quechua.

Vous l’avez sûrement remarqué. Depuis quelques années, de plus en plus de comptes officiels de marques font le show sur Twitter. Blagues, Chambrages, certains Community Managers deviennent des As de la comm’ en jouant la carte de la proximité. Et existe-t-il une plus belle façon de tisser des liens que d’utiliser l’humour ?

Aujourd’hui, j’ai la chance de vous offrir l’entretien réalisé avec le CM de Quechua, Anthony Roty.

Merci beaucoup d’accepter de répondre à mes questions !

De rien, je répondrai à tes questions avec plaisir !

Mon constat est le suivant : Depuis quelques temps, c’est assez récent, les marques laissent pas mal de libertés aux CMs, plus qu’il y a quelques années. On le voit avec Winamax par exemple, le chambrage marche très bien, les utilisateurs sont unanimes. Tu reçois des consignes particulières ?

Non aucune consigne particulière, ni plus de libertés. C’est plutôt une définition de la charte édito – en prenant en compte le média, la cible, les objectifs – qui a été validée comme telle et qui permet d’utiliser l’humour à bon escient.

La charte éditoriale est le document qui définit et formalise le fond et la forme des messages et publications pour un média (donc les différents réseaux sociaux pour ma part). L’idée est de garder une cohérence, tout en définissant bien les objectifs et comment y répondre.

Cela entre dans une perspective marketing ? Ou bien est-ce une évolution de l’air du temps, comme une adaptation ?

Parmi les objectifs de la charte éditoriale, je peux te citer la notoriété et le rayonnement de la marque. Évidemment, toute communication et prise de parole publique répond à une stratégie marketing.

Quelles sont tes missions en tant que CM de Quechua ?

Je suis arrivé il y a bientôt un an. Le 5 février pour être exact. Chez Quechua, je suis en charge d’une partie des relations presse et de toute la stratégie Social Media : donc gérer les publications, les campagnes, les messages privés, les demandes, la modération…

Concernant les tweets qui « animent » Twitter. Comment sont les retours de tes supérieurs ?

J’ai la confiance des équipes et de la marque pour les représenter, à travers des réseaux sociaux. La charte éditoriale a été validée en amont. Et de manière générale, les retours des équipes sont très positifs.

Parmi tes initiatives, aucune n’a eu de conséquences négatives ?

Je n’ai reçu aucun rappel à l’ordre. Au contraire, la toute première fois qu’un des tweets a eu de la visibilité, il y a eu de la surprise, et c’est là que les bases posées par la fameuse charte édito ont été bien respectées et validées.

Réfléchissez-vous à l’avance sur la forme de certains tweets en faisant comme une sorte de brainstorming de blagues ? Vous vous concertez avant de publier des tweets une blague ?

Sur Twitter, c’est instinctif, plutôt du tac au tac en fonction des opportunités et des occasions.
Je peux faire appel aux équipes pour valider une blague, demander un avis.

Sur les autres réseaux sociaux, les campagnes sont communes donc réfléchies à plusieurs, oui.

On peut voir des interactions entre les comptes médias de différentes marques, comme des discussions avec Décathlon, Interflora par exemple. Vous vous connaissez, entre Community Managers ?

Il nous arrive de nous croiser lors d’événements ou au cours des expériences professionnelles, et des liens peuvent bien évidemment se créer. Mais il n’y a pas une secte CM où tout le monde se connait.

C’est la preuve que des interactions entre différentes marques d’un même marché peuvent être bon esprit tout simplement, même dans un milieu concurrentiel.

50640917_2155264271196555_6540606846682529792_n
Réponse pleine d’humour de Quechua à Décathlon. Crédit : @Quechua

Twitter a connu l’essor d’une pratique où certains utilisateurs envoient un message privé à certains comptes médias de marques et demandent si cette marque peut leur offrir tel ou tel objet si l’utilisateur atteint un nombre donné de retweet. Comment gérez-vous ces « RT deal » ?

Je refuse, tout simplement. Je n’ai aucune consigne à ce sujet mais je n’ai pas envie de tomber dans ce jeu, ça ne m’intéresse pas.

Alors ça sera un « Non », que je vous demande de m’offrir une tente canadienne ou une tante canadienne contre 10 000 retweets ?

Haha c’est exact !

En prime, je vous laisse le lien d’un tweet qui pourrait éclairer votre journée : https://twitter.com/Quechua/status/1064575859003179012?s=20

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s